Accueil / Tests DVD / Blu-ray / Un drôle de paroissien – Test Blu-ray
Un drôle de paroissien - Test Blu-ray

Un drôle de paroissien – Test Blu-ray

Un drôle de paroissien (Jean-Pierre Mocky, 1963)UN DRÔLE DE PAROISSIEN
Réalisation : Jean-Pierre Mocky
Scénario et dialogues
: Jean-Pierre Mocky (d’après le roman de Michel Servin Deo Gratias) avec la collaboration de Michel Servin et Alain Moury
Avec : Bourvil, Francis Blanche, Jean Poiret, Jean Yonnel, Jean Tissier, Véronique Nordey, Bernard Lavalette…
Musique : Joseph Kosma
Sortie en France : 28 août 1963
Synopsis : Fils d’une grande famille bourgeoise ruinée, et se croyant investi d’une mission divine, Georges Lachesnaye décide de piller méthodiquement les troncs des églises de Paris, se livrant à un subtil jeu de cache-cache avec la police.

Notre avis : À la fois satirique et poétique, Un drôle de paroissien doit une grande partie de son succès à l’interprétation tout en finesse de Bourvil, qui pratique un humour grinçant à l’anglo-saxonne cher au cinéaste. Autour de la star, de Francis Blanche et de Jean Poiret, fourmille également une irrésistible bande de gueules plus cocasses les unes que les autres au service d’un Mocky grand cru.

trait-divider-3px

Un drôle de paroissien (Jean-Pierre Mocky, 1963) - Blu-rayLE BLU-RAY
Éditeur : ESC Distribution Sortie : 22 mai 2018
Durée du film : 1h21

IMAGE
Le noir et blanc restitue avec élégance la photographie de Léonce-Henri Burnel, tout en conservant son grain d’origine. La fameuse scène onirique filmée en couleurs bénéficie pleinement de la HD.

SON
Restitution audio sans souffle ni saturation grâce à un satisfaisant remastering DTS au service de dialogues percutants et de la bande originale angélique de Joseph Kosma. Piste mono 2.0. également disponible.

SUPPLÉMENTS
« Ça pince… Monseigneur  ? ». Entretien de 18 minutes avec Jean-Pierre Mocky. Comme à son habitude, le réalisateur raconte avec entrain son histoire de « gendarmes et voleurs »,  gonfle quelques chiffres (50 millions de spectateurs pour Un drôle de paroissien ?) et révèle les tarifs de location d’une salle de la mairie de Paris.

Un drôle de paroissien - Menu blu-ray
Un drôle de paroissien - Menu chapitres blu-ray

LE SAVIEZ-VOUS ?
Un drôle de paroissien s’inspire de Deo Gratias, un roman de Michel Servin publié en 1962, basé sur une histoire bien réelle. Jean-Pierre Mocky : « Le roman était inspiré de l’histoire vraie d’un ingénieur chimiste catholique qui, quand il était petit, allait à l’église donner de l’argent aux pauvres, mais une fois adulte se retrouvait ruiné, et venait à son tour réclamer des sous pour lui et sa famille. Face au refus du curé, il avait commencé à piller les troncs. À la fin, il ouvrait une usine de cierges avec l’argent récolté. »

Louis de Funès aurait dû interpréter le rôle du policier joué par Francis Blanche. « De Funès m’a dit : « Je veux faire un film avec toi », se souvient Jean-Pierre Mocky. Je lui dis : « Tu es un personnage méchant donc tu vas faire le policier, mais qui va jouer le rôle du pilleur de troncs ? » Il me répond : « Demande à Bourvil ». Je vais donc voir le comédien un midi avec mon scénario. Une heure plus tard, Bourvil me téléphone, me dit « Je le fais », et accepte d’être en participation pour m’aider à monter le projet. J’appelle Fufu et je lui dis que Bourvil a accepté. « Et toi, tu acceptes ? » Il me dit « Oui ». Face à l’énorme cachet exigé par l’agent intraitable du comédien, le producteur Henri Diamant-Berger et le réalisateur décideront d’engager Francis Blanche à sa place. « C’est ainsi que je n’ai jamais fait de film avec Louis, regrette Mocky. J’aurais du normalement être le premier à réunir le duo Bourvil-de Funès. »

Le long-métrage risquant d’être trop court, Jean-Pierre Mocky a ajouté une séquence de rêve totalement délirante et baroque filmée en couleurs.

par Christophe Geudin

Lire aussi...

Test Blu-ray - On aura tout vu ! (Georges Lautner, 1976)

On aura tout vu ! – Test Blu-ray

Test Blu-ray de On aura tout vu, comédie réalisée par Georges Lautner en 1976, avec Pierre Richard, Miou-Miou et Jean-Pierre Marielle.