Accueil / News / Livres / Jean Rochefort, prince sans rire
Jean Rochefort prince sans rire de Jean-Philippe Guérand (Robert Laffont)

Jean Rochefort, prince sans rire

Delphine Seyrig et Jean Rochefort au théâtre dans les années 1950Huit ans. C’est le temps qu’il a fallu à l’écrivain et journaliste Jean-Philippe Guérand pour venir à bout d’une formidable biographie consacrée à Jean Rochefort, Prince sans rire, disponible depuis le 30 novembre 2017 aux éditions Robert Laffont. Aussi incroyable que cela puisse paraître, personne ne s’était encore attardé sur le parcours de cet acteur extraordinairement populaire. C’est désormais chose faite.

Rien ne semble avoir été oublié, l’auteur racontant dans les moindres détails, et avec une inusable passion, chaque étape de ce destin hors du commun : l’enfance – durant laquelle le petit Jean fut écrasé par un père autoritaire – , les débuts sur scène, la rencontre avec la fameuse bande du Conservatoire (Jean-Paul Belmondo, Michel Beaune, Jean-Pierre Marielle, Claude Rich, Annie Girardot, etc.), sans oublier, bien évidemment, les rôles les plus mémorables, au théâtre, à la télévision ainsi qu’au cinéma, le tout illustré d’innombrables témoignages, notamment du principal intéressé.

L’occasion de lever le voile sur les coulisses d’œuvres majoritairement cultes parmi le meilleur des comédies à la française, sous l’égide de grands cinéastes comme Philippe de Broca (Cartouche, Les Tribulations d’un Chinois en Chine, Le Diable par la queue, Le Cavaleur), Yves Robert (Le Grand Blond avec une chaussure noire, Le Retour du Grand Blond, Salut l’artiste, Un éléphant ça trompe énormément, Nous irons tous au Paradis, Courage, fuyons, Le Bal des casse-pieds) ou Patrice Leconte (Les vécés étaient fermés de l’intérieur, Les Grands Ducs).

Palace (Tricicle, 1995)Au-delà, l’auteur attire notre attention sur une poignée de films méconnus dans la carrière du comédien, auxquels il conviendrait d’offrir une seconde chance – tel Palace (1995), comédie espagnole du groupe Tricicle [voir la bande-annonce], quelque part entre Jacques Tati et les Monty Python selon Rochefort lui-même –, puis évoque d’autres projets de films qui ne se tourneront finalement jamais : citons, par exemple, cette regrettable adaptation live du Roman de Renart par Roland Topor, censée être le premier long-métrage de Pascal Thomas, aux côtés également de Jean-Pierre Marielle et Philippe Noiret.

Jean Rochefort prince sans rire de Jean-Philippe Guérand (Robert Laffont)À Jean-Philippe Guérand, nous devions déjà l’ouvrage Bernard Blier, un homme façon puzzle, Prix de l’UJC de la meilleure biographie 2009. Gageons donc que ce Jean Rochefort, prince sans rire, devienne à son tour une référence de taille.

Jean Rochefort prince sans rire
de Jean-Philippe Guérand
Éditions Robert Laffont – 660 pages
Parution : 30 novembre 2017
Bande-annonce

par Gilles Botineau

trait-divider-3pxLire aussi notre Hommage à Jean Rocheforttrait-divider-3px

Lire aussi...

Christian Clavier, Splendid carrière ! de Gilles Botineau (Christian Navarro Editions)

Christian Clavier, Splendid carrière !

Écrite par Gilles Botineau, "Christian Clavier, Splendid Carrière !" est la première biographie consacrée à l'un des piliers de la comédie à la française.