Accueil / News / Livres / Gérard Jugnot : un livre formidable
Gérard Jugnot : Une époque formidable - Mes années Splendid' (Grasset)

Gérard Jugnot : un livre formidable

Ceci n’est pas une œuvre littéraire.
Ce n’est pas du chêne ou de l’acajou, ça ressemblerait plus à de l’aggloméré. Une somme de petits souvenirs que je voulais réunir tant que la mémoire tient le coup.  (Gérard Jugnot)

Le Splendid' - Ma tête est malade / Je vais craquer © collection photo privée Christian ClavierL’histoire a déjà été racontée mille fois : du lycée Pasteur à Neuilly  jusqu’à la création d’Amour, coquillages et crustacés, devenu au cinéma Les Bronzés, l’épopée du Splendid est connue de tous ! Oui, sauf qu’aucun de ses membres n’avait encore pris le temps de s’en souvenir en détails, et de les partager avec le plus grand nombre par le biais d’un livre. C’est désormais chose faite grâce à Gérard Jugnot qui, dans Une époque formidable, publié aux éditions Grasset, lève très précisément le voile sur cette belle aventure, agrémentée de bon nombre d’anecdotes peu ou jamais entendues, sur sa propre personne, mais aussi la plupart de ses camarades, Christian Clavier*, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot, sans oublier Martin Lamotte, Coluche, Valérie Mairesse, Dominique Lavanant ou encore Jacques Delaporte.

Gérard Jugnot © collection photo privée Gérard JugnotRien ne manque dans cette autobiographie sous-titrée Mes années Splendid’ : les délires en classe, la rencontre avec Tsilla Chelton, les premiers pas sur scène, Non, Georges, pas ici, son célèbre petit Proverbe, J’vais craquer, le Passage d’Odessa, la rue des Lombards, Le Père Noël est une ordure, etc, tandis que moult photos – assez exceptionnelles – illustrent l’ensemble à merveille. L’écriture est à la hauteur de son auteur : souvent drôle, parfois un peu plus touchante, quoi qu’il en soit toujours passionnante. L’artiste se permet également quelques parallèles avec des tournages divers et variés, à l’instar de La 7ème compagnie au clair de lune de Robert Lamoureux, 13 femmes pour Casanova de Franz Antel, La Coccinelle à Monte-Carlo de Vincent McEveety, ainsi que le cultissime Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine réalisé par Coluche.

Une époque formidable - Mes années Splendid' de Gérard Jugnot (Grasset)Il faut en revanche accepter la ligne éditoriale de l’ouvrage : au-delà du film Papy fait de la résistance sorti en 1983, Gérard Jugnot stoppe tout commentaire, à quelques rares exceptions. Et à propos d’un éventuel tome 2, l’artiste s’avère on ne peut plus clair : « Je m’arrête là. La suite est plus connue. Les films, les interviews, les photos restent. Mais ça m’a fait plaisir de faire remonter cette jeunesse, notre jeunesse. » C’est un point de vue, que l’on respecte, même si on en souhaite le revirement très prochain.

Une époque formidable : Mes années Splendid’
de Gérard Jugnot
Éditions Grasset – 240 pages
Parution : 16 novembre 2016
Lire un extrait ici

par Gilles Botineau

* Lisez aussi Christian Clavier, Splendid carrière ! la première biographie consacrée au comédien.

Jeu bonus : Quel est votre « bronzé » préféré ?
Quel est votre personnage préféré du Père Noël est une ordure ?

Lire aussi...

Mille vies valent mieux qu'une de Jean-Paul Belmondo (Fayard)

Jean-Paul Belmondo, magnifiques mémoires

Pour la première fois, Jean-Paul Belmondo publie ses mémoires intitulés "Mille vies valent mieux qu'une".