Accueil / News / Événements / Sainte-Sévère célèbre les 70 ans du tournage de Jour de Fête
Sainte-Sévère fête les 70 ans du tournage de Jour de fête de Jacques Tati (29-30 avril 2017)

Sainte-Sévère célèbre les 70 ans du tournage de Jour de Fête

Les 70 ans du tournage de Jour de fête : Tati accueille Pierre Richard à Sainte-Sévère

Les habitants de Sainte-Sévère s’apprêtent à vivre ces prochains mois à l’heure de Jour de Fête, le chef-d’œuvre de Jacques Tati, tourné il y a maintenant 70 ans dans cette petite bourgade de 800 âmes, située en Bas-Berry.

Et ça commence très fort, dès le week-end du 29-30 avril 2017 avec la présence exceptionnelle de Pierre Richard, l’autre grand burlesque du cinéma français, qui viendra fêter Tati et inaugurer le manège de Jour de Fête sur la plage du village. Pierre Richard présentera également son film fondateur, Le Distrait, et Paris pieds nus, sorti récemment en salle, en compagnie des auteurs-réalisateurs-acteurs, Abel & Gordon.

Jacques Tati dans Jour de fête (1949) - © Specta Films C.E.P.E.C.

L’histoire du tournage de Jour de Fête

Mais n’oublions pas que la vraie vedette de ce week-end, riche en festivité, est François, le facteur fantasque et gaffeur de Folainville (aka Sainte-Sévère). Tati et Sainte-Sévère, c’est une histoire qui remonte à la guerre. En 1943, Jacques Tati, alors comédien mime, et un ami scénariste, décident d’échapper aux autorités allemandes et de franchir la ligne de démarcation pour se réfugier au cœur de la France dans un hameau proche de Sainte-Sévère-sur-Indre. Accueillis par une population chaleureuse et solidaire ils participent aux travaux des champs et travaillent sur un projet de court-métrage. A l’issue du séjour, par gratitude et au nom des amitiés nouées sur place, Tati fait la promesse de revenir y tourner un film une fois la guerre finie.

Jacques Tati et les 2 caméras (une N&B, une couleur) utilisées pendant le tournage de Jour de fête - © Specta Films C.E.P.E.C.

Quatre ans plus tard, en mai 1947, Jacques Tati revient à Sainte-Sévère pour y tourner son premier long-métrage Jour de Fête, transformant alors, le temps d’un été, le petit village berrichon en un studio de cinéma grandeur nature et ses habitants en autant de figurants fiers de venir jouer leur propre rôle devant la caméra. Le film sort en salle deux ans plus tard et c’est un triomphe. Primé à la Mostra de Venise, Jour de Fête termine à la seconde place du box-office français avec près de sept millions d’entrées. Dès lors, Sainte-Sévère devient l’incarnation du petit village français tel que les étrangers se l’imaginent.

Jacques Tati parle de Jour de fête / Les Rendez-vous du dimanche 20 février 1977

Une histoire d’amour qui dure depuis 70 ans

Les habitants de Sainte-Sévère n’ont jamais oublié Jacques Tati. Entre Sainte-Sévère et la famille Tatischeff (le vrai nom du cinéaste), c’est une histoire d’amour qui dure depuis près de huit décennies. Sophie Tatischeff, sa fille, y a même tourné en 1978 son court-métrage Dégustation maison dans la pâtisserie de la place du village à côté de la grande halle. Ce film a même obtenu le César 1979 du Meilleur Court-Métrage de Fiction. Tous les 10 ans, on fête les aventures de François le Facteur. Grâce au film, le village est devenu une véritable attraction touristique. Inaugurée en 2009 par André Delepierre, dit Pierdel, accessoiriste de Jacques Tati, la Maison de Jour de Fête située sur la place du village nous fait revivre l’incroyable aventure de ce tournage. Un visio-guide GPS permet de découvrir les différents lieux du film.

Jour de fête (Jacques Tati, 1949)
Jour de fête (Jacques Tati, 1949)
Jour de fête (Jacques Tati, 1949)

Tati souhaitait réaliser son film en couleur. Malheureusement le procédé Thomson-Color, encore expérimental, s’avéra inexploitable. Par prudence, le film fût tourné avec une seconde caméra en pellicule noir et blanc. Après une version, en 1964, colorée au pochoir, c’est seulement en 1995, 13 ans après la disparition du cinéaste, que la version couleur est enfin projetée sur les écrans. Ce week-end du 29-30 avril, les spectateurs auront le plaisir de voir ou revoir les trois versions de Jour de Fête.

Jour de fête de Jacques Tati en noir et blanc - © Specta Films C.E.P.E.C.
Jour de fête de Jacques Tati en couleur - © Specta Films C.E.P.E.C.

Jour de fête de Jacques Tati en couleur

Avant de disparaître prématurément en 2001, Sophie Tatischeff a pris soin de créer avec Jérôme Deschamps (son cousin par alliance) et Macha Makeïeff, Les Films de Mon Oncle et de racheter les droits des films de son père afin qu’ils puissent être exploités dans les meilleures conditions. Les films de Tati ont ainsi fait l’objet de nombreuses restaurations avec des ressorties en salle et en DVD et Blu-ray. On n’a jamais fini de découvrir un film de Jacques Tati, tant son génie comique est riche et inventif, fourmillant d’idées visuelles et sonores. Ceux qui auront le privilège de retrouver Pierre Richard et Jérôme Deschamps ce week-end à Sainte-Sévère pour une tournée « à l’américaine » pourront le vérifier une nouvelle fois.

Affiche des 70 ans du tournage de Jour de fête à Sainte-Sévère illustrée par David Merveille
Programme des 70 ans du tournage de Jour de fête à Sainte-Sévère / 29-30 avril 2017

Le programme du week-end à télécharger ici

Pour en savoir plus :
Maison de Jour de Fête / Les Films de Mon Oncle

par Yann Marchet

Lire aussi...

Hommage à Bernard Lavalette

Hommage à Bernard Lavalette

Second rôle familier de la Comédie à la française, Bernard Lavalette nous a quittés le 14 décembre 2019 à l'âge de 93 ans.