Accueil / Interviews / Paris pieds nus, la comédie selon Abel et Gordon

Paris pieds nus, la comédie selon Abel et Gordon

À l’occasion de la sortie en France de Paris pieds nus, coup de cœur de toute la rédaction, nous avons rencontré les auteurs-réalisateurs Abel et Gordon, ainsi que Pierre Richard. Ils évoquent leur conception de la comédie et leurs souvenirs de tournage. [Vidéo ci-dessus]

Tandis que le mot « exigence » tend à disparaître du paysage cinématographique comique au profit des mots « facilité » et « rentabilité immédiate », Paris pieds nus fait office d’exception. Comédie pétillante entre Tex Avery et Jacques Tati, le quatrième long-métrage de Dominique Abel et Fiona Gordon est le film que nous attendions !

Dominique Abel, Emmanuelle Riva, Fiona Gordon et Pierre Richard sur le tournage de Paris pieds nus - © Laurent Thurin-Nal

Après de nombreuses créations sur scène, des courts-métrages et trois longs (L’Iceberg, Rumba, La Fée), le duo Abel et Gordon atteint des sommets avec Paris pieds nus, « un film qui pourra plaire à tout le monde parce qu’il est intelligent, parce qu’il est drôle, parce qu’il est poétique » dixit Pierre Richard qui, au détour d’une savoureuse séquence musicale avec Emmanuelle Riva, rend hommage au Chaplin Chaplin de La Ruée vers l’or. « Chaque clown essaye d’apporter sa patte parfois à des choses assez classiques, raconte Fiona Gordon. Dans le passé, nous avons essayé d’éviter tout ce qui faisait référence aux autres parce qu’on nous disait tellement que c’était inspiré de Tati, Keaton, Chaplin, qu’on voulait faire notre cinéma à nous. Mais cette fois-ci, on n’était pas gêné de se dire « ah oui, ça fait un peu penser à…». »

Exigeants dans leur mise en scène, distillant les gags de façon à éviter le rire un peu vide, Abel et Gordon ont créé un univers optimiste et bienveillant qui tranche avec la plupart des comédies contemporaines. « On est à contre courant de notre époque, confie Dominique Abel. Ce que les gens identifient comme le cinéma normal, c’est extrêmement pessimiste. Nous, on apporte autre chose. » Léger en apparence, le film dénonce avec subtilité certains travers de la société, dans la pure tradition du cinéma burlesque. « C’est dans la maladresse qu’on est humain et qu’on se ressemble », explique Fiona Gordon.

Seul, en couple ou en famille, courez voir Paris pieds nus, un film indispensable, à la fois jouissif, solaire et élégant, une comédie qui redonne goût à la comédie !

Paris pieds nus (Abel et Gordon, 2016)

PARIS PIEDS NUS
Scénario et Réalisation : Dominique Abel, Fiona Gordon
Casting : Fiona Gordon, Dominique Abel, Emmanuelle Riva, Pierre Richard, Frédéric Meert, Philippe Martz…
Pays : France, Belgique
Durée : 1h23
Distribution : Potemkine Films
Bande-annonce / Page officielle / Dossier de presse
Synopsis : Fiona, bibliothécaire canadienne, débarque à Paris pour venir en aide à sa vieille tante en détresse. Mais Fiona se perd et tante Martha a disparu. C’est le début d’une course-poursuite dans Paris à laquelle s’invite Dom, SDF égoïste et aussi séducteur que collant.

par Jérémie Imbert

Lire aussi...

ITW_joel_seria_charlie_01

Charlie et ses deux nénettes raconté par Joël Séria

Joël Séria revient sur ses débuts de réalisateur et évoque le tournage de sa première comédie, Charlie et ses deux nénettes (1973).