90 bougies pour Jerry Lewis

Jerry Lewis dans les années 1960Jerry Lewis fête ses 90 printemps ce mercredi 16 mars 2016 et n’a jamais été aussi jeune. La star comique aura enchanté les cinéphiles durant plus de soixante ans dans une cinquantaine de films, tous dédiés à la Comédie, et plus précisément au burlesque sous toutes ses formes.

Les véritables fans de l’acteur l’ont toujours su, mais le génie comique de Jerry Lewis n’est pas une invention des critiques français ou une lubie de cinéphile. De ses grandes années en duo avec Dean Martin à ses premières incursions en solo devant la caméra, il aura toujours su faire ressortir le meilleur du burlesque, l’essence même du gag cinématographique.

Dean Martin et Jerry LewisAprès plusieurs films avec Dean Martin, dont les facétieux Amours, délices… et golf (1953), Un pitre au pensionnat (1955), Artistes et modèles (1955), ou encore l’excellent Un vrai cinglé de cinéma (1956), Jerry Lewis tente l’aventure en solo avec Le Délinquant involontaire (1957), avant d’entamer une carrière multitâches de cinéaste.

Avec Le Dingue du palace (1960), il est à la fois scénariste, acteur, producteur et réalisateur. Il est même à l’origine du moniteur vidéo de contrôle sur un plateau de tournage, technique qui devient vite un standard dans l’industrie cinématographique. Précurseur, Jerry !

Il réalise par la suite quelques films qui deviennent rapidement des classiques de la Comédie américaine, dont Le Tombeur de ces dames (1961), Le Zinzin d’Hollywood (1962), un des films les plus drôles et ironiques jamais réalisés sur les studios et le star system, et bien sûr le fameux Docteur Jerry et Mister Love (1963), qui fait de lui une véritable star, surtout hors de son pays.

Artistes et modèles (Frank Tashlin, 1955)
Le Dingue du palace (Jerry Lewis, 1960)
Le Tombeur de ces dames (Jerry Lewis, 1961)
Docteur Jerry et Mister Love (Jerry Lewis, 1963)

En Europe, sa notoriété ne s’est jamais démentie, notamment en France, où le cinéaste est soutenu par des revues comme Positif ou Les Cahiers du cinéma, et par les nombreux cinéphiles français qui lui vouent un culte intemporel. N’oublions pas Frank Tashlin, Hal Walker et Norman Taurog  qui ont mis leur talent de réalisateurs au service du comédien.

Jerry Lewis dans sa maison de Las Vegas le 8 mai 2013 / Photographe : Christopher DeVargas

À 90 ans, Jerry Lewis n’a sans doute pas dit son dernier mot ! En attendant un potentiel come-back, et la sortie tant attendue de The Day the Clown cried, tourné en 1971 et inédit à ce jour [lire notre article], on se replongera avec délice dans une carrière des plus riches, avec le très réussi documentaire Method to the madness of Jerry Lewis [lire notre article].

Et encore… Joyeux anniversaire Mister Jerry Lewis !!!

par Emmanuel Gauguet

Lire aussi...

Hommage à Jean-Pierre Bacri

Hommage à Jean-Pierre Bacri

Immense acteur, scénariste et dialoguiste, partenaire d'écriture d'Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri nous a quittés le 18 janvier 2021 à l'âge de 69 ans.