TOP 10 Louis de Funès par Charlie Hebdo

TOP 10 Louis de Funès par Charlie Hebdo

À l’occasion du centenaire de la naissance de Louis de Funès, le journal satirique Charlie Hebdo éditait le 6 août 2014 un numéro spécial en hommage au génial comédien. Les caricatures étaient signées Luz, Riss, et les regrettés Charb et Cabu. En guise de soutien à Charlie, à notre tour de rendre hommage à ces maîtres de la plume et du crayon rendant eux-même hommage à un maître de la comédie.

 Dessin de Charb

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Charb ©

 Dessin de Riss

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Riss ©

 Dessin de Cabu

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Cabu ©

 Dessin de Luz

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Luz ©

 Dessin de Charb

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Charb ©

 Dessin de Riss

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Riss ©

 Dessin de Cabu

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Cabu ©

 Dessin de Luz

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Luz ©

 Dessin de Luz

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Luz ©

Dessin de Cabu

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Cabu ©

Bonus : Dessin de Charb

Charlie Hebdo N° spécial Louis de Funès - dessin de Charb ©

Charlie Hebdo - numéro spécial Louis de Funès (6/08/2014)Dans le numéro de Charlie Hebdo spécial Louis de Funès datant du 6 août 2014, vous pourrez retrouver :

• d’autres caricatures du grand Louis
• des documents exclusifs (signés Philippe Lançon, Jean-Baptiste Thoret, François Morel, Mathieu Madénian, Patrick Pelloux)
• des interviews inédites de Patrick de Funès et Olivier de Funès, ainsi que de Serge Korber, qui a dirigé le comédien dans L’Homme orchestre (1970) et Sur un arbre perché (1971).

par Jérémie Imbert

Lire aussi...

TOP 10 des acteurs de comédies françaises ayant tenté l’aventure de la chanson

Pousser la chansonnette, c'est bien. En abuser, ça craint ! Et ces acteurs de comédies françaises l'ont bien compris en privilégiant la caméra au micro.