Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles

Louis de Funès côté jardin dans Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles

Signé Jean-Marc Loubier, proche de la famille de Funès et auteur de biographies de Louis Jouvet, Michel Simon, Pierre Brasseur et Patrick Dewaere, ce nouveau portrait propose une approche in situ de la carrière à retardement de l’un des comiques préférés des français. C’est de l’intérieur, et grâce aux témoignages éclairants de Jeanne, l’épouse de l’ancien Branquignol, de ses fils Patrick et Olivier, et de ses partenaires de cinéma (Claude Gensac, Michel Galabru, Michel Modo, France Rumilly, Serge Korber…) que se dessine une ascension aussi fulgurante que tardive, des vaches maigres des débuts à sa disparition en janvier 1983.

Au-delà de l’analyse de la filmographie (pour cela, Louis de Funès, grimaces et gloire de Bertrand Dicale est chaudement recommandé), Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles propose le portrait côté jardin d’un homme privé, assorti de quelques faits méconnus, dont l’irruption d’un maître-chanteur en 1969 et sa profonde amitié avec Jean Anouilh, qui raviront les (nombreux) fans de l’inoubliable vedette d’Oscar, des Aventures de Rabbi Jacob et de la série des Gendarmes.

Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles
de Jean-Marc Loubier.
Éditions Robert Laffont, 562 pages

Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles de Jean-Marc Loubier


par Christophe Geudin

Lire aussi...

Louis de Funès, à la folie

Louis de Funès, à la folie

En marge de l’exposition consacrée au génial comédien à la Cinémathèque française, les éditions de La Martinière publient Louis de Funès, à la folie.