Correspondances inédites de Marcel Pagnol

Correspondances inédites de Marcel Pagnol

Marcel Pagnol © Albert Harlingue / Roger-ViolletQue sait-on de Marcel Pagnol ? Né à Aubagne en 1895, la même année que la naissance du cinéma, il est l’un des écrivains les plus illustres et populaires du XXème siècle, reconnu de son vivant par le public et par ses pairs. Homme de théâtre, titulaire d’un siège à l’Académie française en 1946, il est aussi connu pour ses films – parmi lesquels de nombreuses comédies – souvent adaptés de ses pièces ou romans – Topaze, Marius, Fanny, César, La Gloire de mon père, Le Château de ma mère, Jean de Florette, Manon des sources, etc. –, ou écrits directement pour le cinéma : Merlusse, Cigalon, Regain, Le Schpountz, La Femme du boulanger, La Fille du puisatier, Naïs, etc.

À l’occasion du cent-vingtième anniversaire de la naissance de Marcel Pagnol, les éditions Robert Laffont ont la bonne idée de publier un recueil de ses correspondances avec les grands noms qui ont jalonné sa carrière. Grâce à la complicité de son petit-fils Nicolas Pagnol, l’ouvrage propose d’entrer dans l’intimité du maître à travers ses échanges inédits avec Raimu et Fernandel – en photo ci-dessus dans La Fille du puisatier – mais aussi avec Henri Jeanson, Charles Boyer, Maurice Chevalier, René Clair, Julien Duvivier, Carlo Rim, Jean Cocteau, Charles Trenet, etc.

La truculence avec laquelle Raimu prononce les mots de Pagnol au cinéma se retrouve dans ces courriers inédits. Quel plaisir d’assister aux joutes verbales et aux diverses flatteries des deux hommes, aux manœuvres de Jules pour imposer à Marcel un(e) comédien(ne) ou au contraire en dénigrer un(e) autre. Jaloux de la relation quasi fusionnelle de Pagnol avec Raimu, Fernandel entretient des rapports tendus avec l’auteur du Schpountz et, malgré un respect mutuel, ils ne deviendront jamais de grands amis.

Marcel Pagnol sur le tournage de sa trilogie marseillaise

Plus inattendues sont les lettres des stars américaines de la comédie : Cary Grant et Preston Sturges. En réponse à une proposition de Pagnol qui rêve de lui comme partenaire pour sa femme dans son prochain film Un Américain à Monte-Carlo, le comédien vedette de L’Impossible Monsieur Bébé adresse au cinéaste marseillais une missive pleine de l’esprit légendaire qui le caractérise. Un pur moment de comédie ! Scénariste et réalisateur de classiques de la comédie de l’âge d’or d’Hollywood (Les Voyages de Sullivan, Infidèlement vôtre…), Preston Sturges a, quant à lui, traduit et adapté Marius et Fanny sous le titre Port of the seven seas (1938), et il a traduit nombre d’œuvres de Pagnol.

D’autres correspondances avec Alida Rouffe, Henri Poupon, Rellys, Tino Rossi, Vincent Scotto, Alexander Korda, John Huston, William Wyler, Louis B. Mayer, viennent enrichir un ouvrage absolument passionnant et drôle, en grande partie grâce à la qualité de ses notes qui replacent chaque lettre dans son contexte, et illustré par de nombreux documents iconographiques : reproductions des lettres originales et autres télégrammes, photos rares. Un ouvrage indispensable qui nous fait revivre une luxuriante époque.

J'ai écrit le rôle de ta vie de Marcel Pagnol (Robert Laffont)J’AI ÉCRIT LE RÔLE DE TA VIE
Correspondances avec Raimu, Fernandel, Cocteau, et les autres…

de Marcel Pagnol
Édition établie par Nicolas Pagnol
Préface de Serge Bromberg
Éditions Robert Laffont
272 pages
Parution : 8 octobre 2015

Marcel Pagnol : Site officiel

par Jérémie Imbert

Lire aussi...

Claude Zidi en toute discrétion de Vincent Chapeau (Éditions Hors Collection)

Claude Zidi en toute discrétion

Écrit par Vincent Chapeau, Claude Zidi en toute discrétion est le deuxième livre consacré au cinéaste culte de la Comédie à la française.