Autobiographie posthume pour Marty Feldman

Rédigée à la veille de son décès lors du tournage de Barbe d’or et les pirates (Mel Damski, 1983) mais restée inédite pendant plus de trente ans, eYE Marty: The Newly Discovered Autobiography Of A Comic Genius, l’autobiographie de Marty Feldman, est enfin disponible, en anglais.

Marty Feldman dans Marty (1968-69)Loretta, la veuve de Marty Feldman, était la seule à connaître l’existence de cette autobiographie, mais la lecture du manuscrit était tellement douloureuse qu’elle a décidé de cacher ces pages au public.

Révélé à la télévision britannique à la fin des années 1960 grâce à The Frost Report où il croise quelques futurs membres des Monty Python, Marty Feldman, l’ancien auteur et gagman pour la BBC, passe devant la caméra et obtient son propre show national avec Marty en 1968, puis The Marty Feldman Comedy Machine en 1971, à la veille de ses premiers succès sur grand écran.

Apparu dans une dizaine de comédies à qualité variable, inoubliable Igor dans Frankenstein Junior et partenaire incontournable des délires de Mel Brooks, notamment dans l’hilarant Silent Movie, le comique aux globes oculaires défiant la gravité terrestre a réalisé deux long-métrages.

Mel Brooks, Peter Boyle, Marty Feldman, Gene Wilder et Teri Garr sur le plateau de Frankenstein Junior

En 1977, il met en scène Mon Beau légionnaire, un remake comique de Beau Geste, drame guerrier de 1939 avec Gary Cooper en vedette. Il s’entoure pour l’occasion d’une troupe de comédiens haut de gamme dont Ann-MargretMichael YorkPeter UstinovJames Earl JonesTrevor Howard et Terry-Thomas.

Mon Beau légionnaire (1977) – Bande-annonce

En 1980, il met en scène son second et dernier film intitulé La Bible ne fait pas le moine, avec Andy Kaufman dans le rôle de Armageddon T. Thunderbird, Louise Lasser (ex-femme de Woody Allen) dans le rôle de Mary, et Richard Pryor dans le rôle de G.O.D.

La Bible ne fait pas le moine (1980) – Bande-annonce

Dans son autobiographie récemment exhumée par ses héritiers, Marty Feldman narre ses rencontres extravagantes avec John Cleese, Gene Wilder, Spike Milligan mais aussi Charlie Parker et John Lennon dans un récit « anarchique et riche en humour noir ».

eYE Marty: The Newly Discovered Autobiography Of A Comic Genius de Marty FeldmaneYE Marty: The Newly Discovered Autobiography Of A Comic Genius
de Marty Feldman
Préface de Eric Idle
Éditions Coronet – 320 pages
Disponible en version anglaise le 12 novembre 2015

Site officiel du comédien


par Christophe Geudin

Lire aussi...

Louis de Funès, à la folie

Louis de Funès, à la folie

En marge de l’exposition consacrée au génial comédien à la Cinémathèque française, les éditions de La Martinière publient Louis de Funès, à la folie.