Accueil / News / Événements / Pierre Richard rend hommage à Mireille Darc
Mireille Darc et Pierre Richard sur le tournage du Grand Blond - © Gaumont

Pierre Richard rend hommage à Mireille Darc

« Plus je suis triste, moins j’ai envie de parler… et là, je suis abattu par la disparition de Mireille… »

C’est par ces mots que s’est exprimé Pierre Richard dès l’annonce de la disparition de Mireille Darc lundi 28 août 2017 à l’âge de 79 ans.

Le duo qu’il formait avec elle dans Le Grand Blond avec une chaussure noire et Le Retour du Grand Blond est entré au panthéon des couples mythiques de la Comédie à la française et même de l’Histoire du cinéma. Qui n’a pas eu la même réaction que Pierre Richard devant la robe légendaire de Mireille Darc concoctée par le couturier Guy Laroche ?

Le 27 avril 2005, soit plus de trente ans après le tournage des deux films d’Yves Robert, Mireille Darc n’a pas hésité une seconde à rejoindre son partenaire, et tous deux ont joué devant nos caméras le jeu de l’interview croisée avec un plaisir et une complicité intactes :

Quelques mois plus tard, Mireille Darc nous a accueillis chez elle. Avec sa bienveillance et son élégance naturelle, elle s’est glissée une ultime fois dans la peau de Christine, son personnage du Grand Blond, et nous a offert une version de la voix-off du film réécrite pour l’occasion :

Mireille Darc a par ailleurs illuminé de sa présence la Comédie à la française, notamment dans les films de Georges Lautner (Des pissenlits par la racine, Les Barbouzes, Ne nous fâchons pas, Laisse aller… c’est une valse, Il était une fois un flic…, La Valise…), Jean Girault (Pouic-Pouic),  Michel Audiard (Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause !), Édouard Molinaro (La Chasse à l’homme, Le Téléphone rose), Gérard Pirès (Fantasia chez les ploucs, L’Ordinateur des pompes funèbres), Claude Vital (O.K. patron, Si elle dit oui… je ne dis pas non), et bien d’autres.

Le mot de la fin à Pierre Richard qui, dans son autobiographie Je sais rien, mais je dirai tout parue en 2015, évoque sa partenaire : « Non seulement Mireille était belle, mais elle était adorable. Carrément nature, même. Tout le contraire du tableau que je m’étais fait dans ma petite tête de couillonaud. Elle était drôle, spontanée, l’humour à fleur de peau. On a beaucoup ri ensemble. Et tu sais combien c’est important pour moi. »

Mireille Darc et Pierre Richard sur le tournage du Grand Blond - © Gaumont

par Jérémie Imbert

Lire aussi...

Rétrospective Dino Risi à l'Institut Lumière de Lyon du 1er mars au 25 avril 2017

Rétrospective Dino Risi à l’Institut Lumière

Du 1er mars au 25 avril, l’Institut Lumière de Lyon propose une rétrospective Dino Risi, un des maîtres de la Comédie italienne.