Accueil / News / Événements / La période allemande de Ernst Lubitsch à la Fondation Seydoux-Pathé
La période allemande de Ernst Lubitsch à la Fondation Seydoux-Pathé

La période allemande de Ernst Lubitsch à la Fondation Seydoux-Pathé

Du 8 au 25 novembre, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose de découvrir la période allemande de Ernst Lubitsch à travers une rétrospective de ses premiers films tournés entre 1915 et 1922 et intitulée « L’étonnant Monsieur Lubitsch ! ».

Bien avant ses grands classiques (La Huitième femme de Barbe-Bleue, Ninotchka, Rendez-vous, To Be or Not To Be, La Folle ingénue, etc.), le cinéaste allemand réalise dès 1915 des comédies burlesques en un acte, puis des comédies plus élaborées où se manifestent d’ores et déjà le goût de la satire et des sous-entendus.

La période allemande de Ernst Lubitsch - Je ne voudrais pas être un homme (Ich möchte kein Mann sein) de Ernst Lubitsch (1918)

Il cultive par la suite une patte toute personnelle – faite d’un goût pour l’irrévérencieux, d’un ton élégamment satyrique et courtoisement incorrect qui s’emploient à se jouer des conventions et des hiérarchies sociales.

Les spectateurs marqués par les classiques hollywoodiens du cinéaste reconnaîtront la célèbre « Lubitsch touch » dans cette sélection d’une quinzaine de films réalisés en Allemagne et projetés en ciné-concert !

La période allemande de Ernst Lubitsch - La Princesse aux huîtres (Die Austernprinzessin) de Ernst Lubitsch (1919)

TOUT LE DÉTAIL DE LA PROGRAMMATION ICI

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
73, avenue des Gobelins, 75013 Paris
Toutes les infos pratiques ici

par Jérémie Imbert

Lire aussi...

Mireille Darc et Pierre Richard sur le tournage du Grand Blond - © Gaumont

Pierre Richard rend hommage à Mireille Darc

Hommage de Pierre Richard à Mireille Darc qui nous a quittés lundi 28 août 2017 à l'âge de 79 ans.