Accueil / News / Événements / Hommage à Bud Spencer : On l’appelait Rizzo
Bud Spencer dans Un flic hors-la-loi (Steno, 1973)

Hommage à Bud Spencer : On l’appelait Rizzo

Bud SpencerL’acteur, scénariste et producteur italien Bud Spencer (de son vrai nom Carlo Pedersoli) vient de disparaître le 27 juin 2016 à l’âge de 86 ans.

La mort de ce colosse de la Comédie italienne a été annoncée à tous ses fans par l’intermédiaire de son fils Giuseppe Pedersoli : « Papa s’est envolé sereinement à 18h15. Il ne souffrait pas, nous étions à ses côtés et son dernier mot a été « Merci ». »

Il était évidemment célèbre pour le duo qu’il a formé avec Terence Hill à 17 reprises (On l’appelle TrinitaAttention, on va s’fâcher !Deux super-flics, Pair et impair, Cul et ChemiseSalut l’ami, adieu le trésor, etc.), et qui a régné en maître dans le genre du western italien, puis dans la comédie d’action, durant les années 1970 et 1980. Leur rencontre cinématographique, dont nous vous parlions récemment [Lire notre article], a marqué des générations entières de spectateurs de tous âges qui leur vouent un véritable culte et une reconnaissance éternelle.

On l'appelle Trinita (E.B. Clucher, 1970)
Deux super-flics (E.B. Clucher, 1977)
Pair et impair (Sergio Corbucci, 1978)

Mais il ne faudrait pas que ce bel arbre cache la forêt d’une filmographie foisonnante. L’ancien nageur olympique a beaucoup tourné de son côté et s’il n’a pas trouvé son Mon nom est personne, il a tout de même su alterner les genres. On découvre ainsi un western louchant du côté de Mission : impossible (5 Hommes armés avec Peter Graves), une farce médiévale et picaresque (La Grande Bagarre avec Andréa Ferréol), un drame mafieux et familial (La Vengeance du Sicilien avec Françoise Fabian), une comédie tiers-mondiste (Banana Joe), un giallo de Dario Argento (Quatre Mouches de velours gris), et même une « franchise », la série des Piedone.

La Grande bagarre (Pasquale Festa Campanile, 1976)
Banana Joe (Steno, 1982)
Un flic hors-la-loi (Steno, 1973)

Les Piedone ? Il est possible que cela ne vous dise rien. Mais entre les exploitations en salles, celles en VHS et les diffusions télé, les changements de titres ont été constants et n’ont pas aidé à identifier la série en France. Par exemple, Un flic hors-la-loi s’est successivement intitulé Flatfoot le flic hors-la-loi et Bulldozer à New York, tandis que Le Cogneur (Piedone a Hong Kong) est devenu Malabar explose à Hong Kong (à la suite du succès de Capitaine Malabar, qui n’a rien à voir). Une époque…

Le mot « piedone » est l’équivalent italien du Bigfoot ou du yéti, à savoir une créature imposante, voire géante. Mais Bud Spencer n’incarne pas un monstre poilu et mythologique, il est l’inspecteur Rizzo de la police de Naples. Surnommé « Brutus », il a selon son chef, « sa propre méthode : il agit toujours désarmé comme nos collègues anglais. Mais le Bon Dieu lui a donné de quoi se défendre ! ».

Terence Hill & Bud Spencer

Rizzo est un des rares personnages italiens interprétés par le géant barbu. Même si, lorsqu’un protagoniste lui demande s’il est italien, il répond « Non, napolitain. »… Policier grande gueule, qui ferme les yeux sur les petits trafics des gens de la rue, il tente d’expliquer à ses nouveaux supérieurs qu’à Naples, la conception de la loi n’est pas la même qu’ailleurs. Quand un mandat d’arrêt est lancé contre un tueur de la mafia, Rizzo lui passe un coup de fil pour qu’il se présente au commissariat. Il n’hésite pas non plus à tabasser un caïd en pleine rue…

Premier film de la série (réalisée par Steno entre 1973 et 1979), Un flic hors-la-loi s’inscrit dans la vague des polars italiens violents de l’époque. On y parle de drogue, de prostitution et de corruption, on voit une fille de joie se faire agresser au rasoir et un indicateur se faire assassiner… La bonhomie de Bud Spencer permet au film de ne pas sombrer dans le glauque. Assurément un film à redécouvrir. La série va ensuite évoluer vers du spectacle plus familial ; on passe du polar urbain au film d’aventure exotique.

Le Cogneur / Piedone a Hong Kong (Steno, 1975)
Inspecteur Bulldozer / Piedone l'africano (Steno, 1978)
Pied Plat sur le Nil / Piedone d'Egitto (Steno, 1980)

En effet, avec Le Cogneur, en 1975, on quitte les bas-fonds de Naples pour les temples de Bangkok, les casinos de Macao et les rings de Hong Kong. Avec Inspecteur Bulldozer (ou Pied-plat en Afrique), en 1978, l’inspecteur se rend en Afrique du sud, puis Pied Plat sur le Nil (ou Malabar sur le Nil), en 1980, le mène jusqu’en Égypte. À chaque fois, Rizzo fait équipe avec un enfant et parvient à ses fins grâce à ses poings. Du vrai bon cinéma de divertissement comme Bud Spencer savait en faire, tout simplement.

par Philippe Lombard

Bud Spencer

Lire aussi...

Hommage à Didier Pain (ici en Louis VI Le Gros dans Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré en 1993)

Hommage à Didier Pain

Comédien ayant promené sa silhouette dans quelques comédies inoubliables, Didier Pain nous a quittés le 10 février 2019, à l'âge de 71 ans.