Accueil / News / Télévision / Jours de fête sur Arte avec Jacques Tati
news-cycle_tati_arte_2015-fp

Jours de fête sur Arte avec Jacques Tati

Jour de fête (Jacques Tati, 1949)Pour les fêtes de fin d’année, pipe au bec et imper au vent, le farfelu Monsieur Hulot va mettre les voiles à destination d’Arte, chaîne de villégiature de son créateur Jacques Tati depuis de nombreuses années. L’œuvre drolatique, mélancolique et visionnaire du maître, s’expose ainsi en cinq films, un court-métrage, et un excellent documentaire inédit.

Deux grandes soirées placées sous le signe de l’humour poétique et burlesque du génial Jacques Tati. Pour la première apparition de son personnage fétiche, l’acteur-réalisateur nous embarque dans des vacances mouvementées au bord de la mer, en partant du phénomène socio-culturel des congés payés et de la ruée vers les plages. Chef d’œuvre du cinéma comique, Les Vacances de Monsieur Hulot a d’ailleurs emporté le Prix Louis-Delluc en 1953.

Les Vacances de Mr Hulot (Jacques Tati, 1953)Pour le documentaire Tati express, les deux réalisateurs Emmanuel Leconte et Simon Wallon proposent une traversée alerte et menée à cent à l’heure de l’œuvre de Tati, un saisissant jeu de miroirs entre passé et présent, et l’occasion de revoir les scènes les plus visionnaires de la filmographie du cinéaste. Dernier film de cinéma de Tati, Trafic s’affiche comme une œuvre d’un burlesque expérimental et savoureux, ainsi qu’une satire féroce de la modernité, qui met en scène Monsieur Hulot face à la technologie et tous ses excès.

En 1958, Mon oncle est lancé par son créateur dans l’univers délirant de la modernité « fonctionnelle ». Satire du snobisme et des délires architecturaux, le film entraîne Monsieur Hulot, éternel hurbuberlu lunatique, aux côtés de son neveu, dans un bien beau désordre des plus fascinants. Le film obtient en toute logique l’Oscar du meilleur film étranger à Hollywood.

Mon oncle (Jacques Tati, 1958)Coup d’essai et coup de maître, Jour de fête, qui faillit devenir le premier film français en couleurs, est quant à lui le seul des films de Tati à s’intéresser au monde rural. A l’opposé, le chef d’œuvre intemporel qu’est Playtime, fait se téléscoper modernité déshumanisée et poésie évidente. Aussi bien comédie intimiste que grand spectacle, l’œuvre demeure à jamais l’une des plus importantes de l’Histoire du cinéma.

Nous ne remercierons jamais assez Jacques Tati pour tous ces bonheurs de cinéphiles, et la chaîne Arte de permettre au plus grand nombre de s’y replonger avec délectation.

Playtime (Jacques Tati, 1967)Programmation :

Lundi 21 décembre

Les Vacances de Monsieur Hulot à 20.55
(rediffusions : jeudi 24 à 13h35 et vendredi 1er janvier 2016 à 23h50)
Tati express (documentaire) à 22.20
Trafic à 23.20 (rediffusion vendredi 1er janvier 2016 à 01h20)

Trafic (Jacques Tati, 1971)Lundi 28 décembre

Mon oncle à 20.55 (rediff mercredi 30 à 13h35 et jeudi 07 à 13h35)
Jour de fête à 22.45 (rediff vendredi 1er à 02h55 et jeudi 07 à 00h50)
Playtime à 0.05

Vendredi 8 janvier

Court-circuit spécial Tati : L’école des facteurs (court-métrage) à 0.15

Retrouvez aussi notre dossier Tati en 2 parties :
Jacques Tati, la folle histoire de l’espace (partie 1)
Jacques Tati, la folle histoire de l’espace (partie 2)

… et votez pour votre Tati préféré en cliquant ici

par Emmanuel Gauguet

Lire aussi...

News-Paramount-Channel-002

Paramount Channel aime la comédie

Un an après son lancement en France, la chaîne Paramount Channel poursuit sa programmation riche en comédies américaines de tous horizons en HD.